• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Un après-midi formateur

Un après-midi formateur - Maude Brisson

Quand on est enfant, il y a quelque chose que nous avons bien du mal à faire, comprendre quand la question que nous posons est malpolie ou délicate. Bien souvent, les enfants posent toutes les questions qui leur passent par la tête, sans même réaliser que leurs questions peuvent blessantes ou puissent gêner la personne qui est interrogée. De nombreuses fois, ma mère m’a raconté les questions gênantes que j’avais pu lui poser ou poser à certaines de ses amies. Cela nous fait beaucoup rire en y pensant maintenant, mais je comprends que cela ait pu être dérangeant sur le moment. Ainsi, il met arrivé de demander à certaines personnes pourquoi elles s’habillaient ainsi et à certains hommes pourquoi ils n’avaient plus de cheveux.

Depuis que j’ai moi-même deux enfants en bas âge, je remarque toutes ces questions qui leur semblent si innocentes, et que nous trouvons vraiment déplacées. Heureusement, cela passe toujours mieux dans la bouche des enfants que si c’était un adulte posant la question.

Je pense à cela aujourd’hui car, un peu plus tôt dans la journée, ma petite fille de quatre ans et demi est allé demander à une personne âgée qui portait une robe, et qui était assise sur un banc pourquoi elle avait des traits bleus sur les jambes. Heureusement, la dame a rigolé et lui a expliqué que ces « traits bleus », comme ma fille les appelaient, étaient des varices et que cela pouvait apparaître sur la peau et principalement lorsqu’on vieillissait. Ma fille semblait très intéressée par ce que la dame lui racontait et en a profité pour lui poser plein d’autres questions. Au moment où j’allais demander à ma fille d’arrêter d’importuner cette personne âgée, cette dernière m’a fait signe de ne rien dire. Cela ne semblait pas lui poser de problème de répondre aux questions d’une petite fille, et elle semblait même heureuse d’avoir quelqu’un avec qui discuter. C’est ainsi que, pour la première fois, l’après-midi à jouer sur les jeux d’un parc public avec les copines s’est transformé en après-midi sur un banc à discuter avec une dame. Ma fille semblait très heureuse de cet après-midi et a demandé à la dame si celle-ci revenait souvent sur ce banc, et si elles se reverraient. Cette dernière a acquiescé, et c’est ainsi que maintenant, le mercredi après-midi, nous viendrons à cet endroit précis, à la place d’aller au parc pour enfant.

 

The author:

author

Bonjour tout le monde, moi cest Maude! Il me fait grand plaisir de partager avec vous des billets qui parleront de mon quotidien de maman et de mon travail de rédactrice publicitaire. Sachez que je ne suis pas toujours assidue, il faut comprendre que je dois m'occuper aussi de mes trois magnifiques bambins! Cela dit, ne vous inquiétez pas, je viens régulièrement faire mon tour! À bientôt.