• Facebook
  • Twitter
  • Google +

La préparation du mariage de Rubis

La préparation du mariage de Rubis - Maude Brisson

Après avoir pris un rendez-vous pour une injection acide hyaluronique, j’avais encore à prévoir différentes étapes avant le mariage de ma sœur Rubis. Elle avait rencontré son mari pendant une soirée chez un de mes amis, et elle voulait que je lui retrouve la musique sur laquelle elle avait dansé avec celui qui allait devenir son mari. J’avais aussi à planifier les moments forts de la soirée. Je lui avais proposé de m’occuper de ce volet de l’organisation, car elle en faisait déjà beaucoup. De plus, avec quelques amies, nous souhaitions la surprendre. J’avais fait des recherches, et j’étais parvenue à retrouver une partie de ses amies, du temps où ma sœur étudiait. Elles étaient aux quatre coins du pays, mais j’avais bon espoir de les réunir toutes pour le mariage. Sur les dix que j’avais contactées, huit m’avaient déjà confirmé leur venue. Ma sœur serait certainement émue, et je devais prévoir un paquet de mouchoirs de grande taille.

Pour la décoration, c’était notre cousin Olivier qui s’en occupait. Il avait toujours réussi à mélanger les styles pour donner un ensemble beau et raffiné. La couleur qu’il avait choisie comme lien, pour toute la décoration, était le vert. Pour lui, c’était le symbole de la renaissance, et il m’avait montré les dessins préparatifs qui l’aideraient à la mise en place des éléments décoratifs. Des grandes guirlandes de fleurs pendraient des poutres apparentes du logis loué pour l’occasion. Des vases transparents laisseraient voir des galets blancs, d’autres colorés en vert et des perles multicolores. Les glaïeuls, les roses et les feuillages géants de fougères seraient présentés dans les vases décorés.

Mon cousin avait pensé à mettre un galet avec le nom de chaque invité écrit dessus à l’encre verte. Les nappes seraient d’un vert d’eau qui s’accorderait avec la robe de ma sœur. Elle l’avait choisie de couleur crème avec des dentelles d’un vert très clair, qui reprenait la couleur de ses yeux. Quant à moi, j’avais hésité, mais mes amies m’avaient conseillé de mettre ma robe rose framboise, à volants. Avec son encolure décolletée dans le dos et son plissé inimitable, fruit des œuvres d’un grand couturier, elle serait belle, un peu provocante et classe, à mon image, me dirent mes amies. J’en fus flattée. Le marié gardait pour lui quelques surprises, qu’il n’avait pas dévoilées à ma sœur. Il mettrait un costume noir, une cravate blanche et des tongs, à ses pieds.

 

The author:

author

Bonjour tout le monde, moi cest Maude! Il me fait grand plaisir de partager avec vous des billets qui parleront de mon quotidien de maman et de mon travail de rédactrice publicitaire. Sachez que je ne suis pas toujours assidue, il faut comprendre que je dois m'occuper aussi de mes trois magnifiques bambins! Cela dit, ne vous inquiétez pas, je viens régulièrement faire mon tour! À bientôt.