• Facebook
  • Twitter
  • Google +

J'ai enfin trouvé

J'ai enfin trouvé - Maude Brisson

Mes amis me disent souvent que je suis bien maladroite. Je suis douée pour imaginer, créer, communiquer, mais la manipulation d’objets requiert de la concentration, dans mon cas. J’ai eu quelques déconvenues quand je me suis installée seule pour la première fois. J’étais partie de chez mes parents, et je commençais ma vie active de travailleuse. J’avais eu du mal à trouver un appartement qui me convenait. Heureusement, mon frère m’a beaucoup aidé. Malgré le temps que lui prenaient sa famille, son emploi, et ses loisirs, il avait réussi à dégager un après-midi pour venir visiter avec moi les logements que j’avais sélectionnés. Je voulais un lieu lumineux, avec au moins deux pièces, proche d’un arrêt de bus, et dans un quartier pourvu de commerces. Mes exigences étaient les fruits de longues cogitations. J’avais réfléchi à ce que mon amie Étiennette m’avait conseillé. Elle-même avait été déçue par ses premiers logements, qu’elle avait choisis trop rapidement. Elle avait constaté les défauts des lieux qu’elle avait habités et me les avait listés pour faciliter ma tâche.

J’avais pris le temps de regarder ses notes et j’avais appliqué ce savoir à mes recherches. Trois endroits me convenaient. Je devais aller les visiter avec mon frère successivement. L’après-midi du samedi suivant leur fut consacré. Nous nous sommes retrouvé tous les deux devant la première porte. Après avoir sonné, une voix féminine nous répondit de monter. Au troisième étage sans ascenseur, je commençais à fatiguer. Encore deux étages, et c’était bon. Arrivés en haut, nous furent accueillis par une dame à la chevelure blanche. Ma maladresse commença à me jouer des tours dès le début ; je retins un vase en porcelaine au vol, et je manque de me casser la figure sur le sol glissant de la cuisine. Ce lieu est loué avec une partie des meubles et de la décoration, précieux tous deux, je ne me vois pas essayer d’éviter chaque jour des catastrophes en série. La visite me convainc finalement de ne pas prendre l’appartement. Nous redescendons les cinq étages, et nous prenons un autobus qui nous emmène au lieu du deuxième rendez-vous.

Le logement est au rez-de-chaussée. Bien plus agréable que de monter toutes les marches du précédent. D’autres défauts sont pour moi impossibles à accepter : vivre dans un lieu possédant autant de portes vitrées ne me convient pas, j’ai trop peur de tout casser. Puis, le troisième et dernier, sur lequel je gardais bon espoir. Enfin, j’avais trouvé mon bonheur. Un adorable rideaux extérieurs, une disposition simple et agréable, pas d’objets fragiles, j’avais fini par tomber sur l’appartement dont je rêvais.

 

The author:

author

Bonjour tout le monde, moi cest Maude! Il me fait grand plaisir de partager avec vous des billets qui parleront de mon quotidien de maman et de mon travail de rédactrice publicitaire. Sachez que je ne suis pas toujours assidue, il faut comprendre que je dois m'occuper aussi de mes trois magnifiques bambins! Cela dit, ne vous inquiétez pas, je viens régulièrement faire mon tour! À bientôt.